Blogue voyage │BonGo Créations (Révision, rédaction, traduction)

Articles tagués ‘voyage en Chine’

Un jour à Macao

324

Une des rues principales du centre historique de Macao, où on détecte l’influence portugaise et chinoise.

Macao, c’est Las Vegas et Lisbonne qui ont macéré dans la sauce chinoise. On y accède par bateau jet à partir de Hong Kong (voyage d’environ une heure qui coûte 130 $ CA pour deux personnes). Pour profiter d’une journée de visite de Macao, il faut être matinal. N’oubliez pas votre passeport et vos cartes d’entrée et de sortie du pays, car vous passerez la douane au port.

Il y a tant à voir en si peu de temps à Macao : casinos, églises, quartier portugais, marché où il fait bon flâner et magasiner. Il vous faut goûter à une tartelette portugaise, quel délice!

317

Église de Penha, fondée en 1622

Macao vit du tourisme : pour une population de 640 000 personnes, elle reçoit 30 millions de visiteurs par an! On comprend la raison principale qui explique pourquoi les visiteurs affluent : les casinos. À eux seuls, ils représentent des revenus de 8,7 milliards de dollars par an. Il y en a 36 à Macao, tenus par 6 propriétaires; trois sont Américains, un est Malaisien, un est Australien et un dernier est Macanais.

Vue sur les nombreux casinos

Vue sur les nombreux casinos

Notre guide, Antonio, nous a fait faire un tour rapide. Au sud de l’île, on a visité l’église catholique Penha, érigée sur une colline, où la vue y est magnifique. Ensuite, il nous a déposés dans le centre de la ville pour marcher dans les rues et manger un peu. Avec 10 $ CA, on a récolté deux t-shirts de bonne qualité.

Ensuite, on s’est rendu à l’église Saint-Paul, celle qui a brûlé trois fois. Après deux reconstructions, ils ont abandonné la troisième. Seule la devanture de pierre est demeurée intacte et repose aux côtés des ruines de San Paulo.

Le devant de l'église St-Paul, qui tient toujours malgré la destruction du reste, par le feu.

Le devant de l’église Saint-Paul, qui tient toujours malgré la destruction du reste, par le feu.

On ne peut passer à côté d’un casino sans y mettre les pieds. Le MGM est sans doute celui qui est le plus connu internationalement et un des plus mémorable. Notre guide nous explique que presque tous les habitants de l’île veulent travailler dans un casino : on y gagne environ 19 000 Hong Kong dollars (4 000 $ CA) par mois, comparativement à 12 000 HK dollars pour un travailleur de la construction. De plus, ce montant est exempt d’impôt pour qui travaille au casino! Money talks! Mais à voir les gens qui y travaillent, je peux vous garantir qu’ils n’ont pas l’air très heureux… Ils dévisagent et suspectent tous les gens qui y entrent avec le sérieux imperturbable de soldats sur leurs gardes.

Dans le hall du casino MGM

Dans le hall du casino MGM

La langue parlée à Macao est le cantonnais, la langue portugaise ayant perdu du terrain au fil des ans : seulement 10 % de la population est de descendance portugaise de nos jours. C’est dommage, car cette culture ressemble davantage à la nôtre que celle de la Chine. À Macao, on ne dit pas ce que l’on veut et on ne peut se connecter à Facebook ou à tout autre média social qui n’a pas été approuvé par la Chine. Dommage que cette ancienne colonie a été délaissée par le Portugal en 1999. Néanmoins, son centre historique est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005 pour souligner le commerce dynamique le plus durable (et le premier!) entre la Chine et l’Occident.

359

Un immense aquarium trône au centre de l’hôtel MGM.

370

Ce lion impose le respect et rappelle aux visiteurs qu’il y a toujours quelqu’un qui veille, tout près… prêt à bondir!

375

L’année 2016 étant l’année du singe en astrologie chinoise, on comprend que tout couple qui se fera photographier sous l’arbre des singes en or sera porté par la chance.