Airlie Beach : la belle et les bêtes

DSC_0604Airlie Beach est un sympathique élan du cœur. Située dans la région du Queensland, cette ville du nord de l’Australie regorge de plages spectaculaires et de riches marinas qui se succèdent le long d’un chemin piétonnier longeant la côte. Ses charmes peuvent ainsi être découverts goutte à goutte, à un rythme décontracté.

Sitôt débarqués du navire, on atteint à pied un centre-ville animé où boutiques, restaurants, plages et piscines nous attendent. Un centre touristique attire d’abord notre attention. On s’y arrête pour réserver un tour d’hélicoptère survolant des dizaines d’îles vierges dans la Grande Barrière de corail. On déchante vite quand on nous apprend que le forfait n’est plus disponible, faute de places. Tant pis! On découvre par nous-mêmes.

DSC_0608

On ne regrettera jamais nos longues heures de marche sur la côte à une température oscillant autour de 35 degrés Celsius, même si on a failli mourir de déshydratation. Ce qui surprend le plus quand on voit ces grandes étendues de sable et d’eau, c’est l’absence de baigneurs malgré la chaleur. Pas pour rien. Ces eaux sont parmi les plus cruelles d’Australie. En fait, une conférence à laquelle nous avons assisté à bord parlait des animaux marins les plus dangereux du monde entier. Et c’est justement ici qu’on les retrouve.

Les plus venimeux au monde

JellyfishLes méduses-boîtes (Cubozoaires ou Box Jellyfish) sont probablement les animaux les plus dangereux de tous. Leur venin peut tuer une personne en une heure. Ressemblant à des poches visqueuses transparentes, les méduses-boîtes sont des invertébrés parfois difficiles à apercevoir dans l’eau (j’en sais quelque chose! j’ai failli me faire piquer par l’une d’elles plus loin dans ce voyage…).

Les plus dangereuses sont évidemment les plus grosses qui peuvent mesurer, tentacules et ombrelle compris, jusqu’à trois mètres de long. Elles se déplacent en contractant leurs tentacules. On en retrouve aussi des très petites qui sont encore plus difficilement visibles dans l’eau.

Partout sur les plages d’Airlie Beach et d’ailleurs sur la côte nordique d’Australie, on peut ainsi trouver des bouteilles de vinaigre blanc disposées sur un trépied. Pourquoi du vinaigre? En cas de piqûre, le vinaigre a la capacité de ralentir le processus de dégradation des organes humains jusqu’au moment où l’individu piqué reçoit l’antidote nécessaire pour combattre le venin. Chose surprenante : peu de gens meurent de ce venin, puisque les antidotes sont efficaces et disponibles partout, même dans les dépanneurs du coin. Les surfeurs en traînent toujours avec eux, paraît-il, et les navigateurs en apportent sur leur bateau.

poissonroche

Un poisson-pierre

En plus de retrouver des méduses-boîtes dans les eaux d’Airlie Beach, on peut y voir aussi des poissons-pierres (poissons-roches ou stonefish) sorte de poisson caméléon qui se camoufle au fond des océans et prend la couleur et la forme d’une roche, si bien qu’on croirait que ça en est une. Si on leur pile dessus, adieu la vie!

poissonglobe

Un poisson-globe

Le poisson-globe (Fugu ou Puffer fish) est aussi présent en Australie. Il est reconnaissable avec ses gros yeux bulbeux, ses quatre dents et son ventre qui se gonfle dès qu’il se sent menacé. Aucun antidote n’a été découvert à ce jour, ce qui en fait un poisson au poison mortel.

Le requin nage aussi dans les eaux australiennes. Le plus dangereux est le requin blanc, bien que peu d’attaques aient lieu chaque année.

DSC_0610

À part les poissons toxiques et dangereux, on rencontre parfois des crocodiles sur la plage… mais ce n’est qu’un simple détail! Et pas seulement à Airlie Beach, mais partout sur la côte nord de l’Australie. Vous comprenez maintenant pourquoi les plages sont désertes? On apprend à être prudent quand on est Australien.

DSC_0613

 

Une installation voisine de la plage est certainement appréciée de tous, moi la première : d’immenses piscines pour rafraîchir les familles; on appelle l’endroit le Airlie Beach Lagoon. Endroit sécuritaire à l’abri des méduses-boîtes et de tous les autres tueurs, le parc aquatique du centre-ville est gratuit et les piscines sont tellement grandes qu’on ne s’y sent jamais à l’étroit.

DSC_0615

C’est là que se termine notre marche de 11 km. Il était temps, car on croyait qu’il y avait des kiosques à boissons sur le chemin longeant la côte, mais non. Pas de bouteilles d’eau. Que du vinaigre. Voici quelques photos prises le long du parcours.

DSC_0600

En mars 2017, Airlie Beach a été touchée par le puissant cyclone Debbie, ce qui a détruit nombre d’habitations et rasé des milliers d’arbres, laissant certaines parties de la côte dans un piètre état.

DSC_0627

DSC_0628

DSC_0629

 

DSC_0660

DSC_0664

DSC_0605

DSC_0681

IMG_2307

DSC_0679

DSC_0669

Croyez-le ou non, mais ceci est un restaurant! C’est le seul endroit où nous avons pu dîner à mi-chemin, soit après 6 km de marche.

DSC_0666

En face du restaurant, on aperçoit une délimitation blanche dans l’eau. Il s’agit d’un périmètre où la baignade est permise. Sous l’eau, des filets empêchent les bêtes marines de passer… mais pas les gros crocos!

Le long du chemin, des toilettes publiques et de grands B.B.Q. à briquettes ont été installés par la ville. Les Australiens amènent leur nourriture à cuire et ils peuvent ainsi pique-niquer sur la plage et se délecter d’un repas chaud, en compagnie d’oiseaux de toutes les couleurs et même de perruches et de perroquets!

DSC_0675

DSC_0588

DSC_0573

Retour à notre bateau après cette magnifique journée de plein air

Si vous voulez en savoir plus sur Airlie Beach, visitez ce site.

L’Australie vous attire? Lisez mes précédents billets.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s