Ce voyage qui a viré en party animal

Plutôt bête comme titre. Pourtant, il décrit bien la semaine que j’ai passée à Roatan (Honduras), à Belize, à Costa Maya et à Cozumel. Jamais je n’aurais imaginé voir autant d’animaux sauvages en si peu de temps. Des dizaines d’animaux, que j’ai touchés, observés, sentis, écoutés… et même goûtés (mais ça, c’était seulement en salle à manger).

Si vous aimez les bêtes comme moi, alors prenez plaisir à sauter d’une photo à l’autre en toute liberté.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mi rat, mi lapin, cet animal bizarre se promène partout en forêt et sur les plages du Roatan, à la recherche de restes de nourriture. Il fait aussi le régal des boas constrictors, qui sont nombreux sur cette île du Honduras.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un iguane noir paresseux, qui prenait du soleil tout à côté de moi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tassez-vous, les dindes, je veux aller voir les perroquets à l’entrée de la forêt tropicale!

IMG_1285

En voici justement un qui me regarde. Voyons de plus près…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tiens, je viens d’en accrocher un en passant. Bongo, mon perroquet gris d’Afrique, aurait de quoi être jaloux!

SONY DSC

Maman et bébé se promènent d’arbre en arbre. Ces singes capucins ne sont-ils pas adorables?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Manger des graines de tournesol donne envie. Pourquoi ce singe a-t-il fait pipi sur moi? Voulait-il marquer son territoire?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette bête bougonneuse n’a pas l’air gentille du tout. Pourtant, les apparences sont parfois trompeuses. Elle ne ferait de mal qu’à une mouche.

IMG_3286

Ces oiseaux-mouches sont particulièrement rapides à se gaver.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ces papillons bleus ne sont peut-être plus vivants, mais cette espèce continue d’exister à Roatan.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Transportons-nous maintenant aux abords de la forêt tropicale à environ 45 minutes de Belize City. Cette fourmi champignonniste est à la tête de son troupeau. Même aveugle, elle peut piquer quiconque s’approche d’elle un peu trop près.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Oh, mais que vois-je? Est-ce toi, Tarzan?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce macaque ne cherche qu’un peu de compagnie… et un morceau de banane.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quel animal se terre dans ce nid, selon vous? Des millions de termites! Paraît-il que si on se perd en forêt, en manger peut nous sauver la vie, car c’est plein de protéines. Tant qu’on ne croise pas un jaguar qui rôde la nuit… (Le Belize en compte environ 400.)

CSC_0589

N’a-t-on pas le goût d’aller faire des cabrioles avec lui au parc Chankanaab de Cozumel?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce lion de mer rit-il de moi ou rit-il avec moi?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cet éléphant est certainement l’animal le plus doux que j’ai rencontré de toute la croisière.

Plusieurs photos n’ont pu être prises, par exemple lorsque je me baignais avec un lamentin mangeur-de-200-pommes-de-laitue-par-jour ou un oursin géant touche-moi-pas-je-pique-affreusement. Après le party animal viendra le party royal. Surveillez mon prochain billet!

Publicités

Une réflexion sur “Ce voyage qui a viré en party animal

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s